SCP Benelux utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies sur ce site.

J'ai compris

La saison piscine 2017 de SCP Benelux

Publié le 14 décembre 2017
Lors de notre Showcase, Carine Claeys, responsable de l’agence SCP Benelux, a livré son sentiment sur la saison juste écoulée.

Responsable de l’agence SCP Benelux, Carine CLAEYS a livré à Eurospapoolnews, lors du Showcase biennal du groupe européen, qui s’est déroulé du 28 novembre au 1 er décembre à Rovinj en Croatie, son sentiment sur la saison juste écoulée.

EuroSpaPoolNews : Comment s’est passée la saison 2017 pour votre agence ?

Carine Claeys : Pour nous, la saison a été assez exceptionnelle, d’une part grâce à des conditions météo très favorables, et également du fait de la reprise économique, aussi bien en Belgique qu’aux Pays-Bas.

Les Pays-Bas ont en effet connu cette année une reprise spectaculaire de leur économie, amorcée en 2016 déjà, mais qui s’est vraiment accentuée cette année. Les constructions neuves ont fortement repris en 2016 et 2017. Le chiffre d’affaires de l'activité SCP Benelux a connu une hausse très importante cette année, de l'ordre de 20 %. Globalement le marché de la piscine en Belgique et aux Pays-Bas devrait atteindre une progression de +/- 8 à 10 %. De nombreux rachats ont été effectués par les distributeurs, qui étendent leur activité à la fabrication par le biais de ces acquisitions. Ce qui signifie qu’au Benelux, le nombre de sociétés ayant une vocation unique de distribution diminue fortement.

EuroSpaPoolNews : A combien est évalué le parc de piscines au Benelux ?

C.C. : Etant donné qu'il n'existe pas au Benelux d'organisme possédant des chiffres officiels, selon les sources, et en incluant les piscines coques, nous avons une estimation de 80 à 90 000 piscines en Belgique.

Avec la reprise, nous devrions à nouveau atteindre les 2 500 à 3 000 bassins cette année en Belgique et entre 1 300 et 1 500 aux Pays-Bas, où les installations avaient chuté jusqu'aux environs de 700 bassins par an en pleine crise.

EuroSpaPoolNews : Où en est le marché du wellness ?

C.C. : Comme partout ailleurs en Europe, c’est un domaine qui suscite de plus en plus d’intérêt chez les particuliers. Pour notre part, nous commençons à être bien reconnus pour les spas. Nous avons fait développer nos propres moules par un fabricant européen. Les ventes seront certainement au rendez-vous en 2018, mais notre cible reste le piscinier, qui complète son activité par la vente de spas, et non les professionnels qui commercialisent exclusivement des spas. SCP assure le suivi et le SAV, tout en mettant à disposition un stock local.

EuroSpaPoolNews : Comment voyez-vous l’année 2018 ?

C.C. : Nous sommes plutôt optimistes au regard du nombre de devis enregistrés par les pisciniers à l’heure actuelle. Mais la météo reste toutefois décisive comme chaque année pour qu’ils se transforment tous en commandes. Donc le début de la saison nous le dira... 

 

Interview Carine Claeys

Contactez-nous